Comment avoir une (bonne) stratégie
pour son site WordPress

C’est le conseil que je donne régulièrement et que je répète souvent car il me semble essentiel dans la création et le développent d’un site internet.

Mes clients savent souvent ce qu’ils voudraient, dans les grandes lignes, mais planifient rarement les détails et la façon d’atteindre leurs objectifs. Sans stratégie le résultat est toujours le même : la création et le maintient du site est plus difficile, mais surtout sa croissance plus longue et bien plus coûteuse que pour les sites qui ont une stratégie en amont.

Selon moi, la stratégie de tout site, et donc des sites WordPress se décompose en quatre points essentiels. J’exclue pour le moment les stratégies Woocommerce (des sites e-commerce donc) qui nécessitent, en plus de la stratégie WordPress, une stratégie spécifique. Et qui feront l’objet d’un autre article

Les quatre piliers d’un site sain, propre et qui réussit sont : la sécurité, l’optimisation, le contenu et le référencement.

1. La sécurité 🔒

J’interviens très souvent sur des sites qui n’ont pas le minimum de sécurité, point crucial qui est malheureusement souvent laissé de côté, pensant que les piratages n’arrivent qu’aux autres.

Pour vous donner une idée de l’utilité d’un sécurité active : sur les sites que je gère je bloque des centaines d’attaques de tous types tous les jours. Sans compter les milliers voire 10aines de milliers de visites de robots malveillants.

Outre l’évidence de protéger votre site contre les attaques, la perte de donnée ou les fraudes à la carte bleue, il est également important d’agir de façon pro-active contre les robots qui naviguent votre site à la recherche d’information. Ces robots utilisent les ressources de votre serveur et ralentissent donc votre site pour les vrais utilisateurs, ce qui impact leur expérience et augmente le risque d’abandon pendant leur navigation / achat.

Je le répète ici, comme sur tous les articles qui traitent de sécurité : installer un plugin gratuit qui « gère tout seul » la sécurité est loin d’être suffisant.

Vous devez avoir une solution qui agit activement contre les attaques et qui permet d’agir en amont pour les prévenir.

Voici quelques pistes (parmi d’autres) pour garder votre site sécurisé :

  • Certificat SSL
  • Modification de l’URL de login
  • Logout automatique
  • Blocage du PHP aux sources externes
  • Blocage de l’éditeur WP aux sources externes
  • Blacklist des robots malveillants (IP block)
  • Installation du WAF (bloque les hacks connus)
  • Mise à jour régulière des clés de sécurité
  • Mise à jour et vide des cookies de façon régulière
  • Analyse régulière et résolution des failles de sécurité
 

Et surtout faites vos mises à jours ! Elles permettent de garder votre site sécurisé.

2. L'optimisation 🚀

Vaste sujet qui regroupe de nombreuses choses. Pour faire court disons que votre site doit être optimisé pour une navigation optimale de vos utilisateurs. La navigation doit être fluide, agréable, simple et elle doit diriger vos visiteurs / clients vers votre objectif.

Voici quelques points pour optimiser votre site :

2.1 Le serveur

C’est la question que l’on me pose le plus souvent, et c’est normal : « quel serveur me faut-il ? ». Car on trouve de tout sur internet.

Si vous êtes sérieux à propos de votre site, que vous souhaitez utiliser celui-ci à des fins professionnelles, bref que votre site est votre outil de travail et votre gagne pain, alors pas de doute : optez pour un serveur dédié.
Les serveurs mutualisés et cloud partagent les ressources d’un serveur entre plusieurs sites. Vous serez donc très vite limité dans les fonctionnalités et vos visiteurs risquent de rencontrer des ralentissement.

Cela coûte plus cher certes mais vous finirez par y trouver votre compte.

Une astuce pour réduire vos coûts : choisissez les bons outils ou, si vous n’êtes pas de la partie, un bon prestataire pour s’en occuper pour vous.

Il y a d’énormes différences d’un outil à l’autre en terme de temps de travail. Par exemple, le très connu OVH, demande beaucoup de travail de mise en place et de maintient, rien n’est facilité pour les gestionnaires. Alors que d’autres outils adaptés permettre de réduire considérablement la charge de travail et donc, les coûts.

2.2 La vitesse du site

Casse tête pour nombre de webmasters et développeurs, sans compter les novices en la matière.
Il est souvent très difficile d’optimiser son site afin qu’il offre une navigation fluide car cela demande des connaissances techniques et un travail régulier important.

C’est pourtant l’un des point crucial de l’optimisation pour deux raisons :

  • la première, évidente, est que les utilisateurs qui subissent un temps de chargement trop long quittent à coût sûr. En moyenne un site qui chargeur au dessus de 3 secondes voit son taux de rebond doubler (utilisateurs qui quittent immédiatement)
  • la seconde concerne votre référencement : et oui, vous ne le savez peut être pas mais la vitesse d’affichage de votre site est prise en compte dans le référencement de celui-ci. Pour faire clair un site lent = un mauvais référencement.
    Je vois d’ailleurs souvent des clients qui investissent dans leur marketing et la publicité sans faire de travail d’optimisation. C’est dommage car l’acquisition de clients via l’optimisation du site coûte moins cher et, d’autre part, payer pour faire venir des utilisateurs qui vont quitter à cause de le lenteur du site est une double sanction financière.
 

2.3 L’expérience utilisateur (UX)

L’UX est un terme global qui regroupe tout ce que vous allez mettre en place sur votre site pour rendre la navigation agréable et intuitive. La rapidité du site est bien sûr l’un des éléments clé de l’UX mais pas seulement.

Voici les principaux éléments qui vous devez prendre en compte dans votre stratégie d’expérience utilisateur :

  • La charte graphique : les couleurs, les visuels, les logos, les images… c’est ce qui va déterminer le design de votre site, l’ambiance générale et surtout votre image de marque.
    Demandez-vous l’impression que vous-voulez donner à vos clients, ce que vous voulez inspirer. Inspirez vous de ce qui existe déjà et tenez-vous à ce que vous avez choisi.
    Ce point est très important dans l’expérience de l’utilisateur
  • Trouver, facilement, sans chercher : les utilisateurs ne sont pas patients et ils ont l’embarras du choix. Ils veulent trouver ce qu’ils viennent chercher (consciemment ou inconsciemment) et ils le veulent tout de suite.
    Vous devez déterminer une arborescence de votre site, un tunnel de navigation (ou de conversion) pour amener les clients où vous voulez, sans qu’ils aient besoin de se poser de questions.
    Cela ne veut pas dire de mettre des liens dans tous les sens sur votre page d’accueil ou dans votre haut de page (header), au contraire, plus votre site sera simple, épuré, meilleur sera votre UX. Mais pour cela vous devez avoir une hiérarchisation claire de votre contenu, c’est pour cela que vous devez faire une stratégie en amont et ne pas se lancer dans les création de site / contenu tête baissée.

3. Le contenu 🖊

On en vient au contenu, étroitement lié avec l’UX, c’est tout ce que vous publiez sur votre site internet : texte, photos, vidéos…

Il y a un dicton, qui reste toujours valable : en matière de web le contenu est roi. Et c’est plutôt logique, ce qui intéresse les visiteurs c’est ce que vous avez à proposer sur votre site internet. Que vous fassiez de l’actu, de la vente, du service, vous devez avoir du contenu de qualité qui fera venir et revenir vos visiteurs, mais plus encore, qui les fera interagir, partager et mettre votre site dans leurs favoris !

A chaque fois que vous créez une page vous devez donc vous demander au préalable si vous avez assez de contenu intéressant à y mettre, si vous avez de quoi documenter, illustrer et si votre contenu est différent de ce qui existe déjà.

Vous devez également bien hiérarchiser votre contenu (oui encore), c’est à dire classer par catégorie, lier les pages entres elles par des liens, par des thèmes, sous thèmes… on doit pouvoir s’y retrouver clairement.

En clair, demandez-vous quel est le but de votre site, votre finalité et votre expertise, ce pour quoi les gens vont venir vers vous.

Ensuite tenez-vous à votre sujet et publiez régulièrement. Je vois souvent des personnes qui veulent tout faire, qui veulent parler de tout, vendre de tout, partout mais c’est une stratégie qui risque de vous desservir. En effet, non seulement les visiteurs vont préférer des spécialistes en la matière mais c’est également le cas de moteurs de recherches. Plus les thèmes sont récurrents sur votre site, les mots clés se répètent, mieux vous serez référencez sur le sujet.

Enfin vous devez mettre en valeur votre contenu. Non seulement par un bel UX bien propre qui permet au visiteur de se focaliser sur ce que vous avez à dire (personne n’aime avoir des liens dans tous les sens, des pubs, du multiples couleurs vives). Mais surtout en respectant quelques règles pour aider à vous référencer par les moteurs de recherches, voici quelques conseils qui vous aideront :

  • Utilisez vos requêtes clés pour vous aider lorsque vous écrivez des articles, essayez de toutes les insérer
  • Organisez le contenu grâce aux niveaux de titres : h1, h2, h3…
  • Nommez correctement vos photos et vos vidéos
  • Ayez une structure de site la plus simple possible. Ce point est plus technique et se rapporte également à l’UX mais est essentiel : la façon dont vous construisez votre site (que ce soit par code ou avec des builders comme Elementor, Divi…) influence grandement le référencement

4. Le référencement 🔍

Le référencement est ce qui va vous aider à apparaître le plus haut possible et de façon le plus pertinente possible dans les moteurs de recherche comme Google.

La première chose à faire est d’installer les bons outils pour référencer, analyser et agir. Les immanquables sont Google Search console, Google analytics, Google my business et un très bon plugin pour vous aider à optimiser votre référencement sur votre site.

J’ai d’ores et déjà écrit un article sur les bonnes pratiques et pour vous donner quelques conseils en matière de référencement que vous pouvez lire ici : Améliorer facilement le référencement de son site WordPress

En terme de stratégie vous devez vous demander ce que va être votre spécialité et pourquoi vous voulez que les visiteurs vous trouvent. Quelle est votre expertise ?
Une fois que c’est clair pour vous, gardez toujours cela en tête et travaillez au référencement toujours dans la même direction.
Par exemple vous avez un e-commerce qui vend de la décoration scandinave, c’est votre expertise. Vous devez donc tout faire tourner autour de ce sujet : le nom des produits, les tags, les métas, écrire des articles d’inspiration (et y mettre les mots clés), mettre les mots clés dans les photos. 
Plus votre thème, ce que j’appelle expertise plus haut, reviens partout, plus vous avez de chance d’apparaitre en tête des recherches correspondantes